Le Soufre sans douleur!

Le Soufre sans douleur!

BOIRE DU LAIT N’EST PAS TOUJOURS BON… ALORS, COMMENT COMPENSER LE CALCIUM POUR EVITER LES CRAMPES MUSCULAIRES ET LES PROBLEMES ARTICULAIRES ?

Le « Méthyl-Sulfonyl-Méthane », en abrégé MSM, est une source stable, riche et naturelle de soufre organique.

Le soufre est présent en concentration élevée dans le collagène de la peau, des vaisseaux sanguins et des articulations où il participe à la production d’acide hyaluronique qui donne au cartilage sa souplesse.

On trouve du MSM en faibles quantités dans un certain nombre d’aliments, tels que les algues, les fruits de mer, la viande et aussi dans les fruits, les légumes, les graines, etc.… mais souvent en quantité insuffisante car le traitement des produits industrialisés ou issus de l’agriculture moderne n’en contiennent presque plus.

C’est pour cette raison que le MSM qui contient du soufre est proposé depuis les années 90 en complément alimentaire pour les personnes alors qu’il l’est depuis 1970 (aux Etats-Unis) pour les chevaux de course et les chiens de race.

Des études ont démontré que le taux de MSM diminue considérablement avec l’âge

Il nous faut donc compenser par nous-mêmes avec des compléments alimentaires de bonne qualité. Le MSM est disponible notamment dans la gamme des produits de notre Naturopathe « maison » Janine Benoit sous le nom de « METHYL-C ».

Le Méthyl-C – Soufre associé à la vitamine C – est très efficace également contre les allergies alimentaires, au pollen, aux animaux de compagnie, l’asthme, les migraines, les sinusites, les bouffées de chaleur, les problèmes de peau et d’estomac, le diabète, la cystite, les lombalgies, les douleurs musculaires, la fibromyalgie, les traumatismes dus aux activités sportives de tous types…

Posologie :

Prendre 1,5 g de poudre de Méthyl-C par jour en 2ou 3 prises (maximum par jour : 6g) pendant trois mois.

Contre-indications et effets indésirables (www.passeportsanté.net)

En cas de grossesse ou d’allaitement, en cours de chimiothérapie ou de troubles rénaux, mieux vaut éviter de pendre du MSM.

Il n’y a pas vraiment d’effets indésirables. De très rares cas de nausées, constipation, diarrhées ou maux de tête ont été recensés.

 

Sources : www.janinebenoit.fr; www.nutrition.fr; www.passeportsanté.net;

You might also like

Articles du mois

Prébiotiques et probiotiques

QUELLE DIFFERENCE ENTRE PREBIOTIQUES ET PROBIOTIQUES ? Les prébiotiques sont des ingrédients alimentaires que l’organisme ne peut pas assimiler mais qui participent au développement des bifidobactéries et aux lactobacilles de l’intestin

Articles du mois

Restauration végétarienne Bio

Depuis que je suis végétarienne, je teste les restaurants végétariens bios pas trop chers. Au gré de mes déplacements, j’ai découvert 2 adresses que je vous indique ci-dessous et que je

Articles du mois

Le Candida Albicans, la maladie envahisseuse et « invisible »

Le Candida Albicans est une levure composée de bactéries et d’enzymes qui fait partie de notre microbiote (flore intestinale) depuis notre naissance. Cette flore est nécessaire pour aider notre intestin